Quel est l’âge idéal pour souscrire une assurance obsèques ?

Quel est l’âge idéal pour souscrire une assurance obsèques ?

Souscrire un contrat d’assurance obsèques est un bon moyen d’alléger ses proches en finançant ses funérailles de son vivant et, éventuellement, en en organisant les modalités et le dérouler. De plus en plus plébiscité pour ses avantages, ce type de contrat peut être souscrit à différents âges. Pour bénéficier d’une meilleure rentabilité, nous nous sommes interrogés sur l’âge idéal de cette souscription. Néanmoins, cette question n’est pas aussi simple qu’il n’y parait, puisque plus qu’un âge idéal pour signer, il s’agit surtout de choisir un mode de versement plus attractif et rentable qu’un autre en fonction de l’âge de souscription. Faisons le point pour apporter des réponses claires à ces questionnements intéressants.

Comparateur Assurance Obsèques
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Quels sont les différents types de contrats d’assurance obsèques ?

On distingue deux formes de contrats d’assurance obsèques : le contrat en capital et le contrat en prestations.

Le contrat en capital

Ce contrat est souscrit pour permettre à l’assuré de financer tout ou partie de ses obsèques. Pour en définir le montant, l’assuré doit pouvoir estimer le montant de ses funérailles en fonction, s’il le souhaite, de ses choix.

Par ce type de contrat, l’assuré peut prévoir le financement de ses obsèques avec un prestataire en pompes funèbres de son choix ou laisser leur organisation à ses proches.

Le contrat en prestations

Cette autre solution comprend également le financement des obsèques de l’assuré, mais également leur organisation. Par ce biais, le souscripteur laisse des instructions précises sur ses volontés pour ses funérailles. Il se doit également de désigner un prestataire en pompes funèbres pour assurer celles-ci le moment venu.

À la différence du contrat en capital qui allège les proches du défunt uniquement en matière financière, le contrat en prestations les décharge également de toute contrainte organisationnelle. Par ailleurs, les volontés du défunt sont forcément respectées, ce qui ne sera pas nécessairement le cas avec le précédent contrat en cas de désaccord parmi les proches.

Quel est l’âge idéal pour souscrire un contrat d’assurance obsèques ?

La réponse à cette question est claire : il n’existe pas d’âge idéal pour souscrire une assurance obsèques. En réalité, tout dépend du mode de versement choisi. C’est ce dernier qui devra être déterminé en fonction de l’âge du souscripteur de manière à rendre le contrat d’assurance obsèques le plus intéressant possible.

En effet, dans le cadre d’un contrat d’assurance obsèques, l’âge n’a pas la même importance que dans d’autres formules. Néanmoins, selon les compagnies d’assurance, il peut exister un âge minimal pour souscrire un contrat et un âge maximal, qui se situe en général entre 80 et 85 ans. Il faut savoir que l’âge de l’assuré à la souscription n’a aucune incidence sur l’obligation ou non de remplir un questionnaire de santé.

En conséquence, l’âge idéal pour souscrire n’existe pas vraiment et dépend directement du montant du capital que l’assuré souhaite placer sur son contrat pour financer ses obsèques et de la durée pendant laquelle il entend cotiser pour ce faire. En effet, le rythme et la durée des cotisations sont différents en fonctions du mode de versement choisi. Selon l’âge de l’assuré à la souscription du contrat, certains modes de versement seront plus avantageux que les autres.

Pour mieux le comprendre, voici les trois modes de versements possibles :

  • Le versement unique: avec ce mode de versement, l’assuré ne verse qu’une seule prime lors de la souscription de son contrat. Ce contrat est nettement plus avantageux pour les jeunes souscripteurs, car plus l’épargnant est jeune, plus le montant à verser sera faible par rapport au montant du capital garanti à terme.
  • Les versements temporaires: avec ce mode de versements, l’assuré choisit la durée pendant laquelle il effectuera des versements lors de la souscription de son contrat. Il est entièrement libre de cette durée, généralement à décider parmi un panel proposé par l’assureur. Or, il faut savoir que cette formule est intéressante à tout âge pour les souscripteurs qui souhaitent étaler le règlement de leurs cotisations et très avantageuse pour les épargnants encore actifs âgés de 40 à 50 ans environ.
  • Les versements en viager: avec ce mode de versements, l’assuré effectue des versements chaque mois, chaque trimestre ou chaque année depuis sa souscription pour un faible montant. En revanche, il est contraint de les verser jusqu’à son décès. En conséquence, ce type de contrat n’est intéressant que pour les cotisants âgés d’au moins 70 ans, voire 75 ans, car cette obligation d’un versement à vie fait que l’assuré peut cotiser davantage que le montant nécessaire au financement de ses obsèques. En effet, même lorsque le capital garanti est atteint, les versements doivent se poursuivre chaque mois, chaque trimestre ou chaque année.

Vous l’aurez compris, il n’existe pas d’âge idéal pour souscrire un contrat d’assurance obsèques, mais plutôt un mode de versement plus intéressant en fonction de l’âge auquel vous souhaitez souscrire votre contrat.

Commentaires